Sexo

Connaissez-vous toutes les zones érogènes du corps féminin ?

zones-erogenes-plaire-seduire

Selon une étude scientifique, il existe 6 zones érogènes sensibles chez la femme. Ces zones sont même qualifiées de quasi universelles. Voici donc une cartographie complète des endroits à stimuler pour vous donner du plaisir.

 

zones-erogenes-plaire-seduire-2

 

Comment stimuler les zones érogènes ?

Dans la pratique, chaque recoin du corps est potentiellement une zone érogène. Il suffit de tester pour le découvrir. Pour ce qui est de la stimulation, à vous de choisir où, quand, comment et de varier les plaisirs. Vous pouvez utiliser votre main pour effleurer, toucher, caresser, exercer une pression, pincer. Votre partenaire également. N’hésitez pas non plus à lui demander d’utiliser sa bouche pour poser de petits baisers, lécher, suçoter ou encore mordiller différentes zones. Enfin, la stimulation par vibration peut également être intéressante. Ne vous privez donc pas de vous amuser avec des jouets sexuels afin de tester à divers endroits.

 

Plus de zones érogènes que chez l’homme

La première information que rapporte cette étude est que les femmes possèdent plus de zones érogènes que l’homme. Selon les déclarations de chacun, les hommes n’indiquent que 2 endroits leur permettant de les stimuler : le pénis et la bouche (ou les lèvres). Les femmes, de leur côté, ont coché non moins de 6 cases sur les 40 zones proposées aux 600 personnes qui ont répondu à l’enquête.

 

Le clitoris, grand gagnant toutes catégories

Pour rappel, le clitoris est le seul organe entièrement dédié au plaisir. Je répète, il n’a absolument aucune autre fonction que celle de donner du plaisir. Malheureusement, ce n’est pas l’endroit le plus stimulé par les hommes. À tel point que nous préférons souvent nous occuper de cette zone nous-mêmes, notamment pendant la pénétration.

La bonne nouvelle c’est que le clitoris possède une zone externe (le petit bouton recouvert par un capuchon juste en haut des lèvres internes) mais aussi une zone interne qui permet aussi d’être stimulée par la pénétration (notamment vers l’entrée du vagin, ce que l’on appelle le fameux point G). Bref c’est un organe qui gagne à être connu par les hommes, s’ils souhaitent donner du plaisir à une femme. Un indispensable même.

 

plaisir-sexuel-plaire-et-seduire

 

Les zones classiques

Derrière le clitoris, on retrouve des zones dont on entend souvent parler : le vagin, puis la bouche et les lèvres, les seins et les mamelons et le haut de la nuque. Vous pouvez bien sûr stimuler ces zones en combo.

C’est aussi l’avis de Manuela :  ”J’aime quand, pendant une levrette, mon homme me croque la nuque, tel un lion sur sa lionne  : c’est un peu animal mais très excitant”, livre-t-elle. “S’il me caresse en plus de son majeur, aussi doucement que la morsure est vive, mmmh, je chavire très, très vite”.

Il faut aussi noter que tout ne se passe pas en dessous de la ceinture. La bouche possède une importance capitale dans les jeux érotiques. On peut jouer avec les lèvres, la langue… Les tétons ne sont pas en reste puisqu’ils peuvent provoquer à eux seul le nipple orgasm (orgasme des seins). Si cela ne fonctionne pas forcément pour tout le monde, mieux vaut essayer de s’y attarder un peu.

C’est ce qu’explique Marine : “Avec Quentin, j’ai l’impression que mes seins sont directement reliés au clitoris par un fil invisible”, débute-t-elle. “Il en prend un dans chaque main, les rapproche et les remonte, tout doucement. Ensuite, le bout de mes seins entre ses lèvres, il souffle un petit peu d’air, avant de donner des petits coups avec la pointe de sa langue, un peu secs, gentils mais secs”. Puis, continue-t-elle : “il mordille, comme s’il grignotait un bonbon qu’il ne voulait pas casser et, quand mes mamelons sont bien durs, il lèche en donnant de grands coups de langue depuis le bas du sein jusqu’à la pointe. À ce stade, mes jambes s’écartent d’elles-mêmes… et la température gagne quelques degrés”.

 

Bref rien ne vaut l’exploration afin de savoir quelle zone vous fait frémir (ou votre partenaire). Pourquoi ne pas commencer tout simplement par un massage, histoire de pouvoir tester toutes les zones du corps ?!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.